Session criminelle de Port-Gentil : Herman Étoughé écope de 10 ans de prison pour viol sur mineure

Le violeur sur mineure Herman Étoughé méditant sur son sort devant la barre de la cour criminelle de Port-Gentil le 16 juin ©  Gabonactu.com

La Cour criminelle du tribunal de Port-Gentil a condamné  à 10 ans d’emprisonnement ferme Herman Étoughé, gabonais la vingtaine évolue,  pour crime de viol sur mineure de -18 ans et à 3.000.000 FCFA en guise de dommages et intérêts.

La jeune fille, dont l’enquête a montré qu’elle avait été victime de violence sexuelle, est décrite comme une adolescente « extrêmement introvertie », qui vit toujours avec sa famille et ayant véritablement connaissance des faits reprochés à son bourreau.


L’affaire avait démarré le 11 Août 2019 au quartier Tobia sis dans le troisième arrondissement de Port-Gentil. Ce jour-là, la jeune Gladys Kowet Emory fût mandatée aux environs de 07 heures du matin par sa  maman, dans le but de récupérer l’argent du loyer auprès des locataires. Sur sa route, elle fit la malheureuse rencontre de son agresseur le fameux Herman Étoughé.

Avec un ton des gangsters, Étoughé lui ordonna de lui donner le téléphone portable qu’elle avait dans sa main droite. Opposant un refus catégorique, son bourreau sortit de sa poche une paire de ciseaux  pour l’influencer afin qu’elle s’exécute. Chose faite ! Affaiblit, elle remit avec beaucoup de peur  le téléphone.

Le bandit de grand chemin de s’est pas arrêté là. Malgré les supplications en supplications de sa victime, il tira de force sa proie dans une maison inachevée située au quartier Garage Mandji. Sur les lieux, il intima sa victime de se dévêtir afin d’avoir des rapports sexuels avec elle. Pour avoir rejeté une nouvelle fois la demande de ce bandit, il lui donna plusieurs coups de gifles au visage. Content des violences faites à cette mineure (17 ans au moment des faits), il va retirer le sous-vêtement de Gladys avant d’assouvir sa soif sexuelle sur une fille qui était en règles.

Une dame de bonne foi de passage a été alertée par les cris de détresse de Gladys. Celle-ci informa le voisinage. En état d’ébriété, il fit neutraliser pour quelques instants. Le voyou s’était échappé par la suite pour aller se réfugier chez lui où il fût arrêté par les éléments du commissariat central de Port-Gentil.

Questionné en enquêtes préliminaires qu’en instructions, il ne nia guère les faits. Mieux, le certificat médical confirmait une défloration de l’hymen. Ainsi renvoyé devant la Cour criminelle pour viol sur mineure de -18ans, le procureur a réclamé la condamnation du prévenu à 15 ans de réclusion criminelle.

La partie civile a quant à elle,  demandé pour les dommages et intérêts la somme de 3.000.000 FCFA. La défense, a sollicité que son client soit condamné aux travaux d’intérêt général. Avec ces circonstances, l’accusé a été reconnu coupable et condamné à 10 ans de prison et à 1.000.000 de franc CFA d’amande et à payer 3.000.000 de FCFA à la partie civile, au titre de dommages et intérêts, le tout en application des articles combinés 122, 133, 134, 146, 401, 404 tiret, 11, 12, 251, 255 et 256 du code de procédures pénales.

Herman Étoughé est un  récidiviste connu du milieu carcéral. Il avait été emprisonné en 2014 pour coups et blessures volontaires.

Vincent Ranozinault


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.