Séance de travail avec le ministre des transports: Trans’urb dresse son bilan

Le DG de Trans’urb Joël Lehman Sandoungout et ses collaborateurs posant pour la postérité avec le Ministre des Transports, Brice Constant Paillat au terme de la séance de travail © Gabonactu.com

Le Directeur général de Trans’ urb, Joël Lehman Sandoungout a au terme d’une séance de travail avec le Ministre des Transports Brice Constant Paillat, annoncé que l’entreprise de service public, dont les activités ont démarré en avril 2020 pour transporter gratuitement les populations durant la difficile période de la pandémie de Covid-19, devra lancer sous peu sa phase de commercialisation.

« Nous préparons le passage à la phase commerciale  que nous espérons dans les meilleurs délais », a indiqué M. Lehman Sandoungout.


Créée pour pallier au problème de transport public à Libreville et ses environs et venir en appui à la Société gabonaise de transport (SOGATRA) en difficulté financière chronique, Trans Urb, accuse également des tensions de trésorerie.

« Nous observons des ralentissements dans les décaissements pour notre subvention, mais Trans’urb n’est pas le seul dans ce cas-là. Mais en dépit de toutes ces difficultés, nous espérons remplir au mieux la mission que le Chef de l’État nous a confiée, celle de transporter gratuitement les populations du Grand Libreville », a-t-il souligné.

Pour le membre du gouvernement, le travail abattu jusqu’ici par Trans’urb donne satisfaction. Une réussite tributaire à l’abnégation et l’esprit d’équipe de tous les travailleurs.

« Ils s’efforcent de faire du mieux qu’ils peuvent ; il y a des situations difficiles avec l’acquisition des pièces détachées, la qualité des engins qui sont exploités, mais, il y a la volonté des hommes derrière et je me réjouis que malgré toutes ses difficultés, aujourd’hui Trans’urb arrive à mettre à exécution l’instruction forte du Président de la République à savoir transporter de façon gratuite les populations du grand Libreville », s’est réjoui M. Paillat.

Betines Makosso


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.