PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Rencontre politique : l’opposition s’insurge contre le monologue de Julien Nkoghé Bekalé

Rencontre politique : l’opposition s’insurge contre le monologue de Julien Nkoghé Bekalé

Le premier ministre et quelques membres du gouvernement durant la déclaration sur le COVID-19 le 11 mars à Libreville ©  CG

Les acteurs politiques de l’opposition ont massivement répondu, mercredi, à une rencontre initiée par le premier ministre Julien Nkoghe Bekale sur le COVID-19, qui s’est révélée être un monologue plutôt qu’un échange.

Si pour la classe politique gabonaise le sujet abordé par le gouvernement a toute son importance, notamment le COVID-19 à l’origine de milliers de morts dans le monde, les acteurs politiques de l’opposition ont moins apprécié la posture du premier ministre, Julien Nkoghe Bekale qui s’est contenté de faire un monologue à l’assistance.


En tant qu’acteurs de la société, les représentants et présidents de partis politiques estiment avoir leur mot à dire sur cette question primordiale pour le plus grand nombre.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Julien2.jpg.

La classe politique qui a répondu présente est  déçue de la déclaration du premier ministre ©  CG

« Le premier ministre, c’est un poste politique, il nous fait venir pour venir l’entendre, nous ne sommes pas des enfants, on avait des choses à dire, des propositions à faire. Il nous demande d’aller sur le terrain, on va aller avec quoi avec nos dents sur le terrain, les partis politiques ne sont pas financés depuis. Il faut apprendre à respecter les gens », s’est insurgé la représentante du Parti social-démocrate (PDS) de Pierre-Claver Maganga Moussavou.

Pour Gerard Ella Nguema, cet évènement conforte le point de vue d’une partie de l’opinion qui n’a cessé d’appeler à la démission du gouvernement.

« Ce n’est pas digne d’un homme de sa stature. Lui-même avait circonscrit le cadre en disant communication, dialogue, débat lorsqu’il y a un sujet important dans la société, il a fait le contraire de tout ce que lui-même a énoncé. Nous sortons de là un peu gêner pour lui. Nous sommes renforcés dans ce que nous avons dit dans le passé que c’est un gouvernement qui n’est pas au niveau de la situation de notre pays », a-t-il dit.

D’autres estiment que le gouvernement n’a pas su saisir l’opportunité qui lui a été offerte par l’opposition gabonaise. Car, c’est un fait rare de voir cette opposition répondre massivement à un appel du pouvoir. Toute chose qui prouve qu’elle a bien voulu mettre un peu d’eau dans son vin. Toutefois, au regard de l’issue de la rencontre on est tenté de se mander si l’appel à l’Union sacrée face au COVID-19 sera entendu ?

Lisa Mboui

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort