Puissance militaire : l’armée gabonaise classée avant dernière en zone CEMAC (GFP)

En matière de puissance militaire, l’armée gabonaise occupe  l’avant dernière position dans les six pays de la zone CEMAC, selon le site américain Global Fire Power(GFP), spécialisé dans les questions de défense.

Au niveau africain (36 pays ayant fait l’objet d’étude), le PwrIndx 2022, classe  l’armée gabonaise au 32ème rang, loin dernière l’Egypte, l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Nigeria et le Maroc qui tiennent le haut du pavé.

Le classement est basé sur la capacité de guerre potentielle de chaque nation sur terre, mer et air combattue par des moyens conventionnels. Selon notre confrère Gabonreview qui a relayé cette étude, les résultats intègrent des valeurs liées à la main-d’œuvre, à l’équipement, aux ressources naturelles, aux finances et à la géographie représentées par plus de 50 facteurs individuels utilisés dans la formulation des classements finalisés du GFP qui offrent un aperçu intéressant d’un paysage mondial de plus en plus instable où la guerre semble tout sauf inévitable


Les Forces armées gabonaises disposent d’un total de personnels militaires estimé à 8 500, dont 6 500 sont actifs dans le service militaire, et 2000 intégrés dans les forces paramilitaires, contre zéro soldat en réserve. Malgré un budget de près de 162, 3 milliards de francs CFA, l’armée gabonaise ne dispose que de 23 aéronefs, 6 combattants intercepteurs, 15 hélicoptères et 2 transports pour la section aérienne. Au niveau de la section terrestre, elle dispose de 150 véhicules blindés et 10 artilleries remorquées. S’agissant de la composante navale, on ne compte que 3 Patrouilleurs.

Au niveau mondial, le top 5 reste dominé, comme l’année dernière, par les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Inde et le Japon.

Gabonactu.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.