Le programme GRAINE confronté à l’appétit inextinguible des éléphants

Une population d’éléphants du Gabon @ DR

 
Libreville, 17 septembre (Gabonactu.com) – Les éléphants ont littéralement ravagé les plantations de banane aménagées par les coopératives admises dans le programme GRAINE, donnant ainsi une maigre production de 100 tonnes de régimes de ladite spéculation sur l’ensemble du pays.
Contrairement au manioc (5000 tonnes), la moisson n’a pas été bonne pour la banane. La saison de récoltes  a donné une production  de 100 tonnages. Trop insuffisants par rapport aux attentes des responsables du projet.
« Nous avons été assez déçus au niveau de la production de la banane, la plus part des plantions que nous avons eu à développer ont été détruites par des éléphants », a déclaré à Gabonactu.com dans une interview bilan, Théophile Ogandaga, Président directeur général  (PDG) de  la Société de transformation agricole et du développement rural (SOTRADER).
Les pertes ont été enregistrées notamment dans les provinces de l’Ogooué-Ivindo et le Woleu-Ntem où le programme  GRAINE a mis un accent particulier pour développer les plantations de banane.
Outre le conflit Homme-faune, d’autres pesanteurs intervenant dans la mauvaise récolte  de la banane émanent  de certaines insuffisances.
« Il y a eu aussi des dysfonctionnements techniques ; des plantations qui ont été aménagées en utilisant la technique mécanisée a conduit à une détérioration de la couche fertile, ce qui n’a pas permis à ces plantations d’avoir un meilleur rendement », a-t-il précisé.


Sydney IVEMBI 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.