Production pétrolière : Maurel & Prom s’inscrit durablement dans le respect des bonnes pratiques

Le Directeur général du groupe Maurel & Prom, Olivier de Langavant a durant un entretien mardi 24 Mai 2022 avec le Ministre du Pétrole et du Gaz, Vincent De Paul Massassa, renouvelé l’engagement de sa filiale au Gabon à s’inscrit durablement au respect des bonnes pratiques inhérentes à la production pétrolière dans le pays. 

« Nous sommes venus réitérer notre engagement auprès de la République Gabonaise, notre engagement à être toujours un opérateur responsable qui est en charge de développer ses activités ici en respectant toutes les parties prenantes, en respectant les bonnes règles d’opérations, en respectant aussi tous nos engagements en terme social, en termes d’environnement,  en termes de sécurité dans le cadre d’un partnership de longue durée avec l’Etat », a indiqué M. De Langavant.

Spécialisée dans le développement des forages et des opérations de stimulation sur les puits existants, la junior française du pétrole estime que le Gabon dispose d’un potentiel important à mettre en évidence.


« J’ai pu répéter à Monsieur le Ministre que nous souhaitions nous développer de plus en plus dans ce pays dont nous pensons qu’il y a un potentiel important avec des challenges, des choses difficiles à surmonter mais pour lesquelles nous sommes présents et mettons l’engagement de tout notre groupe derrière notre filiale Maurel & Prom Gabon », a-t-il souligné.

Maurel & Prom dispose  d’une production d’environ 19 000 b/j en 100%, soit 15 200 b/j en part M&P de 80%), tirée essentiellement de son permis du lac Ezanga près de Lambaréné dans la province du Moyen Ogooué (centre du pays). Suite à l’incident survenu le 28 avril 2022 sur les installations du terminal pétrolier de Cap Lopez, opéré par Perenco,  le pétrolier  avait été contrainte de réduire avant rétablissement,  sa production  de 80%  passant de 19 000 barils/jour à 4 000.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.