PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Pétrole : Vincent de Paul Massassa en VRP à Houston aux Etats Unis

Pétrole : Vincent de Paul Massassa en VRP à Houston aux Etats Unis

Le ministre du Pétrole, du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines, Vincent de Paul Massassa ©  Archives Gabonactu.com

Le ministre du Pétrole, du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines, Vincent de Paul Massassa,  a entamé du 24 au 27 février prochain à Houston aux Etats Unis, des rencontres avec  des  différents hommes d’affaires et potentiels investisseurs américains dans le cadre d’une vaste opération de promotion du bassin sédimentaire gabonais.

Selon le communiqué du gouvernement,  au cours de son séjour dans cette ville pétrolière, le ministre Vincent de Paul Massassa, qui conduit une délégation de techniciens, présentera ce mardi 25 février, devant un panel d’investisseurs américains, les 35 blocs du « 12ème appel d’offres » mis aux enchères.


Cette série de rencontres a pour principal objectif l’achat par des opérateurs du secteur pétrolier des parcelles d’exploration et d’exploitation, situées aux larges des côtes gabonaises. Cette opération de mise en valeur du potentiel du sous-sol gabonais, se poursuivra à Londres et verra cette fois, la participation de ce  partenaire du pays dans la mise à dispositions de données sismiques : la Compagnie générale de géophysique (CGG).

Le ministre du Pétrole,  Vincent de Paul Massassa, se rendra à l’Université de Houston, qui a contribué de manière significative aux travaux de révision du nouveau code des hydrocarbures promulgué en juillet 2019 par le Président de la République Ali Bongo Ondimba.

Les 35 blocs pétroliers mis en vente dans le cadre du 12ème appel d’offre international, sont en offshore très profond, un secteur sur lequel le Gabon fonde d’énormes espoirs pour relancer sa production en déclin depuis la fin des années 90.

Le Gabon avait atteint le pic de sa production pétrolière en 1997 avec 370 000 barils par jour. La production a chuté continuellement à 200 000 barils jour,  ce qui a provoqué une chute des recettes en 2014 lors du choc pétrolier.

Encore peu exploré, l’offshore représenterait 70% des réserves pétrolières au Gabon. Libreville recherche activement des investisseurs pour pousser les recherches et lancer la production dans ce segment.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort