Pédophilie : Serge Ahmed Mombo est rentré chez lui, l’enquête se poursuit

Serge Ahmed Mombo, président de la Ligue de football de l’Estuaire et intendant des Panthères du Gabon, arrêté le 18 janvier dernier suite à des accusations de pédophilie est rentré mercredi chez lui après 8 jours de garde à vue mais l’enquête se poursuit, a appris Gabonactu.com de source très bien informée.

« Il a été mis en confiance », a expliqué une source judiciaire contactée par Gabonactu.com. La « mise en confiance » est un terme juridique utilisé durant l’enquête préliminaire. Cela veut dire que le prévenu présente toutes les garanties nécessaires prouvant qu’il ne pourra pas tenter de se soustraire de la justice.


 Serge Ahmed Mombo a passé 8 jours en garde à vue. Il est notamment resté un jour dans les locaux de la Direction Générale des Contre-Ingérences et de la Sécurité Militaire (DGCISM) plus connue sous l’appellation B2 et sept jours à la Police judiciaire (PJ).

« Son dossier est vide. Il a été interpellé sur la base des déclarations du journaliste français Romain Molina. En dehors de ces déclarations, les enquêteurs n’ont rien trouvé », a poursuivi la source.

Policier de son Etat, Serge Ahmed Mombo a donc vu sa garde à vue suspendue. « Il n’est pas totalement libre », a précisé la source qui ajoute que ce capitaine de police doit se pointer tous les jours à l’inspection de la police gabonaise pour « émarger » car il demeure poursuivi.

Serge Ahmed Mombo a toujours clamé son innocence et menaçait avant son arrestation de porter plainte contre Romain Molina l’auteur d’une enquête qui a révélé que le monde sportif gabonais était gangréné depuis plus de deux décennies par des cas de pédophilie supposés être connus mais non dénoncés et condamnés.  

L’enquête publiée par le quotidien Londonien The Guardian a fait sursauter les autorités gabonaises qui ont ouvert une enquête pour nettoyer tous les milieux sportifs des brebis galeuses. 

Plusieurs encadreurs sportifs ont déjà été jeté en prison. Il s’agit entre autre de Capello, de son vrai nom Patrick Assoumou Eyi présenté dans l’enquête du Guardian comme le cerveau de la pédophilie dans le football gabonais durant 20 ans.

Les autres présumés pédophiles arrêtés sont Mabicka Triphel alias coach Kolo (ancien coach de l’USM et coach de Moussavou FC de la sous-ligue de Libreville). Orphé Mickala, coach de TP Akwembé qui avait d’ailleurs immédiatement été suspendu de ses fonctions par le club et qui s’est rendu lui-même à la police.

Maître Martin Avéra dit « Chaka », instructeur et propriétaire d’un club de Taekwendo a également été arrêté puis jeté en prison.

Jean Komi Vivon (togolais) et Dandhy Poaty (gabonais), tous deux coachs de tennis ont également été mis aux arrêts suite au même scandale.

Romain Molina a aussi promis dans révélations dans le handball en espérant obtenir la tête des délinquants sexuels qui auraient abusé et brisé le rêve des centaines de jeunes.

Carl Nsitou


One thought on “Pédophilie : Serge Ahmed Mombo est rentré chez lui, l’enquête se poursuit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.