Non à la rue et non au bras de fer avec l’Etat (Collectif des leaders libres des agents de l’Etat)

Octavie Abessolo Nguema, porte-parole du CLLAE lors de la déclaration le 11 août à Libreville @ Gabonactu.com

 
Libreville, 12 août (Gabonactu.com) – La porte-parole du Collectif des leaders libres des agents de l’Etat (CLLAE), Octavie Abessolo Nguema a interpelé dans une déclaration ses collègues fonctionnaires à ne pas participer à la marche pacifique programmée ce 13 août à Libreville par Dynamique unitaire, une confédération syndicale  à la solde selon elle des hommes politiques (opposition et majorité), ayant  pour dessein, la  déstabilisation du pays.
« Non à la rue et non au bras de fer avec l’Etat », a réfuté  Mme Abessolo Nguema en guise d’appel au boycott de ladite marche, non autorisée par le ministère de l’intérieur et de la sécurité publique.
Le 2 août courant, Dynamique unitaire a lancé, à l’issue d’une assemblée générale,  un appel à la marche pacifique à travers les artères de Libreville  pour protester contre les mesures d’austérité prises par le gouvernement le 21 juin dernier. Une approche que ne partage pas le CLLAE, lequel privilégie la voie de la négociation avec le gouvernement pour parvenir à des solutions idoines.
« Nous, le collectif des leaders libres des agents de l’Etat appelons les uns et les autres à réfuter toutes manipulations, à faire preuve de responsabilité, de vigilance et surtout de patriotisme afin, de privilégier les intérêts supérieurs de la Nation en refusant la rue », a-t-elle insisté.


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.