Nécrologie : Jean Marc Ekoh est mort

Jean Marc Ekoh (lunettes) et Marcel Eloi Rahandi Chambrier le 5 juin 2019 à l’hôtel Triomphal (LBV) © Gabonactu.com

Jean Marc Ekoh, dernier ministre vivant du gouvernement de Léon Mba (père de l’indépendance du Gabon) est décédé ce lundi, annoncent plusieurs sources concordantes dont la télévision d’Etat du Gabon.


« C’est avec une vive émotion que j’apprends le décès du Ministre Jean Marc EKOH, pionnier de l’Éducation nationale et de la défense de la cause de la jeunesse. Mes pensées vont à ses courageux homologues de l’Association des Hauts Dignitaires. À la famille de ce Grand Serviteur de l’État illustre figure politique, j’adresse mes sincères condoléances« , a écrit Jean Ping sur sa page Facebook.

« Nous avons appris avec grande consternation le décès de Jean Marc Ekoh,très grand serviteur de l’État, grand républicain, grand démocrate. Son nom restera gravé indélébilement dans les annales de la République. Si nous étions dans un pays normal, les obsèques de dimension nationale devrait être organisés. Mais bon…Mes très sincères condoléances à sa famille, à l’association des dignitaires gabonais et au peuple gabonais« , a pour sa part écrit Alfred Nguia Banda, homme politique gabonais en exil en France.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.