Moukagni Iwangou et Limoukou chassés du gouvernement

 

Jean de Dieu Moukagni Iwangou, qui occupait les fonctions de ministre de l’Enseignement supérieur et Max Limoukou ministre de la Santé ont été chassé du gouvernement, selon la nouvelle équipe rendue public vendredi par le Premier ministre, Mme Rose Christiane Ossouka Raponda.

 
En mai 2018, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, alors un des opposants radicaux avait créé la surprise en acceptant d’entrer au gouvernement du défunt Premier ministre Emmanuel Issozé Ngondet. Le juriste avait pourtant refusé une précédente nomination en septembre 2015.
Pour ses partisans, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, était l’une des valeurs sûres des différentes équipes dans lesquelles il a participé. L’homme aurait remis l’enseignement supérieur sur les rails malgré les difficultés économiques.

Son collègue Michel Menga M’Essono, également débauché de l’opposition en mai 2018 a cependant été maintenu au gouvernement au ministère de la Culture où il est confiné depuis le dernier remaniement. 

Max Limoukou, l’autre principal ministre éjecté du gouvernement occupait le portefeuille de la Santé. Médecin chirurgien, il a géré la pandémie du coronavirus. Son Secrétaire général, Guy Patrick Obiang Ndong l’a cependant surclassé dans cette lutte. Porte-parole du Comité de pilotage de la riposte contre la pandémie (COPIL), Guy Patrick Obiang Ndong s’est montré comme le véritable chef de la guerre contre le dangereux virus.
Sa promotion au poste de ministre de la Santé n’est pas une surprise.


Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.