Mborantsuo convoqué pour un entretien au palais présidentiel

Ali Bongo Ondimba et Marie Madeleine Mborantsuo le 21 juillet 2020 au palais présidentiel de Libreville © PP

Le très puissant président de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo s’est rendu, mardi au palais présidentiel où l’attendait le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, président du conseil supérieur de la magistrature.

 

« Je me suis entretenu avec le président de la Cour constitutionnelle, Mme Mborantsuo, ce mardi, à la veille de la cérémonie de prestation de serment du nouveau Gouvernement. Un temps fort et solennel de notre vie démocratique. Les ministres doivent se mettre au travail sans délai », a écrit Ali Bongo sur son compte twitter.


Ali Bongo Ondimba a probablement demandé à Mme Mboratsuo ce qu’il faut faire pour respecter l’article 28a de la constitution dispose que « dans un délai de quarante-cinq (45) jours au plus, après sa nomination et après délibération du Conseil des Ministres, le Premier Ministre présente devant l’Assemblée Nationale son programme de politique générale qui donne lieu à un débat, suivi d’un vote de confiance. Le vote est acquis à la majorité absolue des membres de l’Assemblée Nationale ».

L’opposant gabonais, Paul Marie Gondjout, a rappelé que l’Assemblée Nationale du #Gabon restera en vacances jusqu’au 31 août donc au-delà de 45 jours fixés par la constitution pour la présentation de la déclaration de politique générale devant les députés.

Interrogé lundi sur ce sujet, le porte-parole de la présidence de la République, Jesseye Ella Ekogha a botté en touche.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

kızılay escort
çankaya escort


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.