PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Maintien des soldats gabonais en Centrafrique : la France se réjouit

Maintien des soldats gabonais en Centrafrique : la France se réjouit

L’Ambassadeur de France au Gabon,  Dominique Renaux  @ DR

Libreville, 18 juillet (Gabonactu.com) – L’ambassadeur, Haut représentant de la France au Gabon, Dominique Renaux a annoncé le 14 juillet dernier à l’occasion de la commémoration de la fête nationale française que son pays se réjouit de la décision des autorités gabonaises de maintenir leur troupe en Centrafrique dans le cadre de la MINUSCA, une mission de paix déployée dans ce pays par les nations unies.

 

« Nous nous réjouissons à cet égard de la décision des autorités gabonaises de maintenir, au titre de la solidarité régionale, leur contingent au sein de la MINUSCA », a notamment déclaré le diplomate français en fin de mission au Gabon.


 

Dominique Renaux s’exprimait devant plusieurs centaines de convives dans les jardins de sa résidence de Libreville. C’était aussi en présence de Clotilde Chantal Boumba Louey, Ministre Délégué auprès du Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, du Gouverneur de la province de l’Estuaire, des représentants des institutions gabonaises, du corps diplomatique, des milieux économiques, ainsi que de la communauté française.

 

Le gouvernement gabonais avait auparavant décidé  en mars dernier de retirer ses soldats déployés en Centrafrique depuis plusieurs années  suite aux accusations des viols qui ternissent le succès et l’honneur de l’armée gabonaise. Libreville avait poliment prétexté un retour progressif de la paix dans ce pays  après des années des guerres civiles récurrentes et sanglantes.

 

Le Gabon a finalement fait volte face le 4 juillet dernier en reconsidérant sa décision. Le pays a également annoncé son engagement, à « participer à la réorganisation de l’Armée Centrafricaine en matière de formation en accueillant des officiers de ladite armée dans les écoles militaires gabonaises, notamment l’Ecole d’Etat-Major,  l’Ecole d’Application de Service de Santé Militaire de Libreville et des Ecoles d’officiers d’Owendo et de Mandilou ».

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort