Littérature : une journée pour inciter les jeunes de Port-Gentil à s’initier à  l’écriture

La Maison d’Edition ‘’Origo Production’’ en collaboration avec ‘’Simphonia’’, un club d’écrivains et d’universitaires, a organisé samedi 14 Mai 2022 la 2ème  édition de la journée littéraire dont l’objectif principal visé : inciter les jeunes de Port-Gentil à s’initier à  l’écriture pour éclore leurs potentialités encore somnolentes.   

Outre les chefs d’entreprises, les responsables administratifs et religieux,  des élèves surtout ont participé à la journée littéraire de Port-Gentil organisée sous la thématique: « réveille ta passion pour l’écriture ». Il était question de transmettre aux jeunes l’art de l’écriture en donnant des rudiments nécessaires.

Il question, indique-t-on de ramener le livre et la lecture au centre des familles. Dans cette initiation les conférenciers ont invités les jeunes, devenus partisans du moindre effort intellectuel dans le contexte du numérique, à s’exercer par l’écriture, tout ce qu’ils éprouvent au fond d’eux.  Ces impressions sont entre autres la joie, la colère, la tristesse, les désillusions, et les passions.


‹‹ Ce sont des choses qui se sont perdues dans nos foyers respectifs, nous avons besoin de trouver des mécanismes pour ramener ça au centre de la vie de nos jeunes frères. Car pour être un leader demain, il faut à chacun des rudiments et des attitudes pour être un gagnant dans la société ››, a  expliqué Valérie Banga épouse Origo, responsable de la Maison d’Edition.

Les participants ont longuement été édifié sur les formes d’écriture les plus en vogue au Gabon dans le cadre de l’édition. Il s’agit notamment du roman, la nouvelle et la poésie. Elles sont, indique-t-on,  accessibles et facilitent le travail d’écriture.

Pour  Omer Ntougou Ndountoume de Symphonia Production, ‹‹ si on se bat aujourd’hui, c’est pour que vous arriviez à cette conscience et que vous vous battez pour que la parole qui réside au fond de vous ne meurt jamais ;  même après votre mort, elle doit toujours vivre. Et pour cela il faut écrire et éditer ››.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.