L’hommage de Paulette Missambo aux commerçantes gabonaises marginalisées

La présidente de l’Union nationale (UN, opposition radicale), Paulette Missambo a durant les festivités du 12ème anniversaire de la création de son parti le weekend écoulé, visité les différents marchés de Libreville avant de rendre un hommage mérité aux femmes commerçantes gabonaises, lesquelles sont, dit-elle, marginalisées par l’Etat malgré leur implication dans la stabilité et le développement du pays.

« Ces femmes qui sont dans leur grande majorité des chefs de famille monoparentale et qui, malgré les brimades, les humiliations, l’indifférence et le harcèlement, assurent toujours et au même moment les charges de nourrir la population, d’éduquer leurs enfants, d’assurer leur santé et leur scolarité tout en garantissant leur harassante présence sur leur lieu de travail. Elles sont simplement admirables de courage et de détermination. Leur exemple de conviction et de résilience devrait inspirer d’autres femmes », a félicité  Mme Missambo.

Durant ces rencontres avec l’opposante, les commerçantes ont exposé les difficultés auxquelles elles sont confrontées au quotidien. Elles ont relevé entre autres,  les raquettes chroniques de la Mairie de Libreville, la surtaxe et l’insuffisance d’espaces


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.