Les vietnamiens au Gabon pour booster la culture du café robusta

Après la signature début novembre 2021 à Paris en France d’une lettre d’intention pour booster la production du café au Gabon, le Vietnam a dépêché une délégation de 3 experts pour venir poser les jalons de ce projet, a appris Gabonactu.com.

Les experts vietnamiens du café ont été reçu vendredi à Libreville par le ministre gabonais de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou et son homologue des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya. Le projet rentre dans le cadre de la coopération décentralisée de l’OIF (Organisation internationale de la francophonie).


La lettre d’intention entre le Gabon et le Vietnam avait été signé côté vietnamien par le l’Agriculture et du Développement rural, Le Minh Hoan.

L’accord vise à renforcer l’axe Gabon-Vietnam pour améliorer le PIB agricole du Gabon, selon Biendi Maganga Moussavou co-signataire du document.

Le Gabon qui a totalement délaissé son agriculture au profit des pétrodollars qui coulaient dans le pays entre la fin des années 70 et la fin des années 90 relance péniblement son agriculture. Le secteur a reçu depuis 2011 d’important financement dans le domaine du palmier à huile et de l’hévéa.

Le Gabon dépendant encore très largement des importations pour nourrir sa faible population estimée à 1,8 millions de FCFA.

Selon Wikipédia, l’industrie de production du café au Viêt Nam date de l’ère de la colonisation française. Le café est un produit d’exportation clé du Viêt Nam, générant un revenu de plus de 1,5 milliard de dollars en 2012. Au total, le secteur du café représente 3 % du PIB national, en fournissant un moyen de subsistance pour près de 2,6 millions de personnes. Seulement 5 % à 7 % de la production totale est utilisée pour la consommation intérieure, le reste est exporté, principalement vers les États-Unis et l’Europe.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.