Le syndicat des médecins en colère contre le test Covid VIP payé à 20 000 FCFA

Dr Adrien Moungoungou, président du SYMEFOGA © Archives Gabonactu.com

Le Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (SYMEFOGA) dans un communiqué a exprimé sa colère contre la mise en place d’un service VIP pour passer le test Covid en contrepartie d’un paiement de la somme de 20 000 FCFA.

 
« Le SYMEFOGA dénonce avec la dernière énergie cet ignoble mercantilisme en période de pandémie encore active dans notre pays », vocifèrent les médecins du secteur public gabonais.
karşıyaka escort
Les médecins déplorent une volonté de prise en charge des patients selon leur statut social. Si ce service VIP est maintenu, les médecins exigent qu’il soit offert à tous les gabonais du Gabon Libreville, soit près de 800 000 personnes.


Selon le calcul du SYMEFOGA, cela obligerait l’Etat gabonais à débourser 16 milliards de FCFA (800 000 x 20 000 FCFA). Une dépense énorme par ces temps de crise.

Le SYMEFOGA adresse directement se vœux de voir retirer cette décision discriminatoire au chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba qui avait promis la gratuité de la prise en charge des dépenses relatives au traitement des patients Covid-19.
Les médecins ne veulent pas que le nom du Professeur Daniel Gahouma qui porte le nom du laboratoire où est installé ce service VIP ne soit mêlé à une initiative mercantiliste alors que de son vivant ce grand spécialiste de pédiatrie était un grand humaniste.
Lundi, le Comité de pilotage de la lutte contre le coronavirus (COPIL), initiateur de ce service décrié, a expliqué qu’il ne s’agit pas d’une innovation gabonaise. Cela se fait partout. Le test à 20 000 FCFA est une alternative qui n’exclu pas la gratuité, a notamment dit le Professeur Romain Tchoua, président du comité technique du COPIL.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.