Le Gabon absent du bureau de la nouvelle commission de la CEEAC

Les drapeaux de 11 Etats membres de la CEEAC ©  Gabonactu.com

Le Gabon, pays hôte dont Libreville la capitale politique abrite le siège du Secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), n’est pas présent dans le nouveau bureau de la commission reformée mise en place au terme de la Conférence des Chefs d’Etats et de gouvernements de l’institution sous-régionale tenue le 30 juillet courant en visioconférence.

Le bureau de la nouvelle commission qui remplace le Secrétaire général de la CEEAC compte 7 membres, sans un gabonais. Ils ont été nommés pour un mandat de 5 ans.
L’angolais Gilberto Da Piedade Verissimo se taille la part du lion en décrochant le prestigieux poste de président de la commission de la CEEAC. Il est secondé par l’équatoguinéenne Francisca  Tatchouop Belope.
Un tchadien dont le nom reste à designer, indique le communiqué final, occupera le poste de commissaire des Affaires politiques, paix et sécurité. Le rwandais François Kanimba quant à lui, s’adjuge le juteux poste de Commissaire au marché commun, affaires économiques, monétaires et financières.
Le congolais, Honoré Tabuna occupera les fonctions de Commissaire à l’environnement, ressources naturelles, agriculture et développement rural. Celles de Commissaire à l’aménagement du territoire et infrastructures échu à la camerounaise Ngakono Marie Thérèse Chantal, épouse Mfoula Edjomo.
La République démocratique du Congo (RDC) ferme la marche du podium avec le poste  de  commissaire à la promotion du genre, développement humain et social. Le nom de la personne sera désigné sous peu.
Selon certaines indiscrétions, l’absence d’un gabonais dans le nouveau bureau de la commission de la CEEAC découle d’un problème de profil. Les gabonais n’auraient pas satisfait aux critères exigés.


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.