Le Gabon 1er en zone CEMAC dans les libertés humaines selon  l’Institut Fraser

Selon l’Indice de liberté humaine 2021 (Human Freedom Index) publié par l’Institut Fraser (Think tank canadien Fraser Institut), le Gabon se place en première position dans la zone CEMAC  en matière des libertés humaines,  avec une moyenne de 6,8/10.

Une publication qui ne va pas  manquer de susciter les grincements des dents, le pays étant confiné depuis près de 2 ans à cause de la pandémie du Covid-19, doublé des restrictions « déshumanisantes » qui violent les «  droits fondamentaux », selon la société civile gabonaise.

Au niveau mondial, le pays se place en 104ème position tandis que  africaine, sur l’échelle africaine il occupe le 18ème rang.


Toutefois, l’institut Frazer estime que les libertés humaines ont légèrement reculé dans le monde ces 12 dernières années. Un recul  des libertés individuelles qui touche  83% de la population mondiale.

L’Indice de liberté humaine 2021, septième édition du genre, est un classement qui analyse le niveau de la liberté individuelle, civile et économique dans 165 juridictions et États dans le monde.

Quelques 82 indicateurs sont souvent mis à contribution. Il s’agit entre autres du principe de  l’État de droit, la sécurité et sûreté, la liberté de déplacement, de religion, d’association, réunion et société civile, d’expression et d’information, et la liberté de commerce international.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.