Le CHUL édifié sur le  respecter des procédures d’accès aux marchés publics

La Direction générale du Centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul), a organisé un  atelier de renforcement des capacités, dédié aux  agents de sa Direction financière, appelés à observer un impératif de conformité aux procédures de passation de la commande publique.

L’atelier ponctué par des cas pratiques était encadré par les agents de la Direction générale des marchés publics (DGMP), sous la houlette de Alice Nze Mefane Ella Nguema, chargée d’études du Directeur général de la DGMP.

L’exercice consistait en réalité en un certain nombre de rappels sur les principes fondamentaux du Code des marchés publics encadrant les conditions d’accès aux marchés de l’Etat.


Ces principes soulignés avec insistance, portent notamment sur la liberté d’accès à la commande publique, l’égalité de traitement des candidats et la transparence des procédures.

Il a également été mis en évidence les seuils obligatoires de passation des marchés publics, en tenant compte du principe qui veut que l’appel d’offre soit la règle et l’entente directe, l’exception.

L’atelier était supervisé par le Directeur général du Chul, Dr Marie-Thérèse Vané Ndong-Obiang, qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des représentants de la DGMP sur les différentes spécificités et subtilités des structures hospitalières, souvent confrontées à l’urgence et à l’exclusivité sur la plupart des prestations à elles fournies.

Source : Chul


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.