L’Assemblée nationale sera désormais plus vigilante pour contrôler l’action du gouvernement, selon Faustin Boukoubi

Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi © D.R
Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi a prévenu mardi dans son discours de rentrée parlementaire relative à la 2ème session que son institution sera plus que jamais vigilante dans le contrôle de l’action gouvernementale pour dit-il améliorer les conditions de vie de populations. 

« Un de mes chers aînés, que nul n’ignore…, a coutume de dire : MISU BALA !!!Autrement dit, la vigilance restera de mise. C’est dire que nous ne dérogerons pas à notre rôle constitutionnel de contrôle et d’évaluation », a prévenu M. Boukoubi.
Comme il est d’usage, le président de l’assemblée nationale a prononcé son discours en présence du premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda à qui il a accordé une « confiance provisoire » en attendant la présentation de sa politique générale.
Selon Faustin Boukoubi, les Gabonaises et les Gabonais rêvent d’avoir des infrastructures dignes telles que les « routes, voiries…; l’amélioration de leurs conditions de vie, notamment: davantage d’accès à l’éducation, aux soins de santé, à l’emploi ».

Antoine Relaxe



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.