PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La police gabonaise lance une série de wanted

La police gabonaise lance une série de wanted

La police gabonaise a diffusé mardi une série de « wanted » pour l’aider à retrouver une dizaine d’individus soupçonnés avoir participé aux attroupements « armés » de vendredi dernier dont le bilan officiel est de deux morts : un homme brûlé vif et un autre battu à mort.

Cet exercice est une quasi nouveauté pour la police gabonaise qui ne procède pas souvent de cette manière. Le public gabonais n’est pas également habitué à une telle pratique.

La police n’a pas mis un prix à gagner pour l’auteur des informations qui permettront de mettre la main sur les personnes recherchées.


Vendredi dernier, une vague de violences a déferlé sur Libreville suite à des rumeurs d’enlèvements d’enfants. Des barricades ont été dressé à divers endroits de la ville, des véhicules privés brûlé, des forces de l’ordre caillassés…

Selon un bilan provisoire établi mardi par le Procureur, 89 personnes ont été à ce jour déféré au parquet. 66 ont été mises hors de cause alors que 18 ont vu leur procédure mise en instance pour poursuite des enquêtes.

5 personnes sont sous mandat de dépôt en attendant leur comparution devant le tribunal correctionnel par la procédure de fragrant délit le vendredi 31 janvier prochain. Ces personnes sont poursuivies pour participation à un attroupement armé ayant troublé l’ordre public, diffusion de nouvelles fausses ayant troublé l’ordre public et outrage à agent dans l’exercice de leurs fonctions.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle