La pénurie de gasoil perturbe l’accès à l’eau et à l’électricité dans plusieurs villes, selon la SEEG

Les villes de Booué, Ndjolé, Lambaréné, Fougamou, Mandji, Mouila, Tchibanga, Mayoumba, Nzenzelé, Malingua, Mourindi et Mitzic encore alimentées en électricité via des centrales thermiques fonctionnant au gasoil connaissent aujourd’hui des perturbations en matière d’accès à l’eau et à l’électricité à cause de la pénurie de gasoil constatée dans le pays, affirme la SEEG dans un communiqué.

Les centrales de ces villes de l’intérieur du pays « fonctionnement par intermittence, ou se mettent parfois en arrêt total, occasionnant des interruptions quotidiennes et étendues de l’alimentation en électricité des usagers », précise le communiqué.  


La société assure tout de même qu’ayant constaté un retour progressif des approvisionnements de ses centrales, au cours des dernières heures, elle « s’engage à communiquer régulièrement sur l’évolution de la situation et présente ses regrets aux populations durement affectées par ces désagréments dont les circonstances sont indépendantes de sa volonté ».

C’est ce genre de central qui est pénalisé par la pénurie de gasoil © Gabonactu.com

Les perturbations ont commencé depuis le lundi 6 juin 2022, dans l’approvisionnement en gasoil de certaines centrales thermiques de l’intérieur du pays, rappelle la SEEG opérateur historique dans la distribution d’eau et d’électricité au Gabon.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.