La France dépêche un navire de guerre pour un exercice militaire avec les marins gabonais

Le porte hélicoptères amphibie Tonnerre de la marine française mouille depuis le 18 novembre dernier au large des côtes gabonaises pour un exercice militaire avec les marins gabonais du 22 au 24 novembre dans la zone d’Omboué, près de Port Gentil, cité pétrolière et capitale économique du Gabon.

L’exercice est une opération anti-piraterie baptisée « Corymbe ».

Pour réaliser cet exercice, le porte hélicoptères amphibie Tonnerre a embarqué 160 militaires gabonais et 14 véhicules des Forces armées gabonaises (FAG). Tous y compris le matériel ont débarqué ce mardi au petit matin à Omboué. Ils vont opérer dans le Fernand Vaz, une région très marécageuse riche en poissons et même pétrole.

Des marins gabonais prêts à embarquer dans le Tonnerre à Owendo

Les militaires déjà en embuscade à Omboué ont simulé un accueil d’une force ennemie qui débarque armes et hommes dans leur territoire.

Débarquement nocturne dans la région d’Omboué

300 militaires français du groupement tactique participent à cet exercice qui durera 3 jours. Parmi eux beaucoup de formateurs.

Le porte hélicoptères amphibie Tonnerre a déjà mouillé au large des côtes gabonaises dans le passé. Son retour intervient après celui de Mistral, un autre prestigieux bâtiment de la marine française.  

Marie Dorothée

One thought on “La France dépêche un navire de guerre pour un exercice militaire avec les marins gabonais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.