La FIFA diligente une enquête sur la pédocriminalité dans le milieu sportif gabonais

Suite à la puante affaire  de viol et abus sexuels sur les jeunes garçons par Patrick Assoumou Eyi, alors  sélectionneur  de l’équipe gabonaise de football des moins de 17 ans en 2017, révélée récemment  par le journal anglais ‘’The Gardian’’, la FIFA, la plus haute instance sportive de football mondial, a diligenté une  enquête dans le milieu sportif gabonais.

Plusieurs sources autorisées confirment l’information.  Le comité d’éthique indépendant de la FIFA aurait décidé d’ouvrir une enquête pour confirmer ou infirmer les révélations du journaliste français d’investigations Romain Molina.

Une enquête qui devait déboucher sur des lourdes sanctions à l’encontre des instances sportives gabonaises si les faits mis à nus sont avérés, comme le croit dur comme fer une bonne partie de l’opinion.


Au Gabon, le parquet de Libreville a déjà ouvert une enquête préliminaire ayant conduit à l’interpellation de Patrick Assoumou Eyi dit ‘’Capello’’, de Triphel Mabicka, surnommé : ‘’Coach Kolo’’ et dOrphée Mickala, tous entraineurs des équipes mineurs au moment des faits, cités par le journal anglais.

L’affaire qui ronge le milieu sportif gabonais depuis plus de 30 ans, serait d’une ampleur inimaginable. Elle aurait des ramifications même au cœur du pouvoir, selon le journaliste Molina.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.