Irène Patricia Boussamba hantée par l’affaire Santullo

 
Libreville, 27 août (Gabonactu.com) – Irène Patricia Boussamba qui a renoncé à ses nouvelles fonctions de ministre déléguée auprès du ministre d’Etat, ministre du Budget et des comptes publics serait hantée par l’affaire Guido Santullo, du nom de cet homme d’affaires italien dont la mafia présumée dans les marchés publics au Gabon fait de très nombreuses victimes.
 
Selon des sources consultées par Gabonactu.com,  la désormais éphémère ministre qui n’a eu juste le temps que de savourer le champagne le jour de sa nomination a été contrainte de renoncer à ces prestigieuses fonctions.
 
Les services du Premier ministre auraient été alertés par la Direction générale des recherches (DGR) qui a sur son viseur cette ancienne Secrétaire particulière de l’ancien ministre Magloire Gambia.
 
Irène Patricia Boussamba  avait déjà été entendu à la DGR dans l’affaire, à multiple ramifications, de Guido Santullo. Cet businessman italien qui est apparu au Gabon comme un bon samaritain aurait mis Mme Boussamba en relation avec un libanais pour l’aider à construire une maison de campagne à Mouila. Cette maison existe bel et bien, affirment des bonnes sources.
 
Mme Boussamba aurait profité de sa position professionnelle auprès du ministre du Budget et des investissements pour améliorer son patrimoine personnel.
 
Lors de son audition à la DGR, elle n’aurait pas été coopérative en refusant de parler de son propre dossier ainsi que des affaires de son ex patron détenu pour détournement des biens publics.
 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.