Gabonais bloqués à l’étranger : une première vague rentre au pays ce lundi

Une première vague des gabonais bloqués à l’étranger suite à la fermeture brutale des frontières pour freiner la propagation du Coronavirus rentrera au bercail dès ce lundi, selon un programme qui s’étalera sur 10 jours dont une première partie a été publié dimanche soir par le ministre des Affaires étrangères, Alain Claude Bilie By Nze.

L’aéronef affrété par le Gabon effectuera ce lundi la rotation Douala-Libreville avec 32 passagers. Mardi, le même avion ramènera de Yaoundé 48 personnes. Il fera ensuite la ronde le même mardi entre Kinshasa/Brazzaville/Pointe- Noire -Libreville pour ramener 36 personnes.

Mercredi le 13 mai le tour reviendra à ceux qui sont bloqués à Abidjan d’être ramenés à Libreville. 63 Personnes seront dans ce vol.


Cette première phase de rapatriement concerne au total 179 personnes. Chacune est invitée à voyager avec un seul bagage de 23 Kg en soute et un bagage de 6kg en cabine « compte tenu du type d’aéronef affrété ».

Selon un dernier décompte publié par le ministère des Affaires étrangères, ce sont près de 1200 ressortissants répartis sur 23 pays de par le monde qui sont concernés par cette opération.

Le plan de rapatriement s’effectuera sur une durée de 10 jours selon un programme qui sera communiqué progressivement.

« En considération de la situation sanitaire liée à l’épidémie de CORONAVIRUS, toutes les personnes rapatriées seront soumises à un test COVID-19 à leur arrivée en terre gabonaise », précise le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Depuis le test positif au Covid-19 du cas zéro le 12 mars dernier, le Gabon totalise 661 cas dont 110 guérisons et 8 décès.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.