Faustin Boukoubi s’indigne du climat politique délétère à Fougamou

Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi © D.R

Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi s’est indigné avant de condamner à demi-mot le climat politique délétère qui prévaut à Fougamou, chef-lieu du département de Tsamba Magotsi dans la province de la Ngounié (sud).

« Il convient de parer à la prolifération « d’infox» nuisibles. Véhiculées à travers des anonymes, derrière lesquels se camouflent parfois des cadres d’une même écurie, ces pratiques de désinformation sont susceptibles de semer la confusion, la discorde, voire la division », a fustigé M. Boukoubi dans son discours de rentrée parlementaire  relative à la 2èpe session ce 1er septembre à Libreville.

L’intervention du président de l’assemblée nationale semble faire clairement allusion à l’actualité brulante qui prévaut dans le département de Tsamba -Magotsi. Il s’agit notamment du phénomène sordide des crimes dits rituels, caractérisé par la recrudescence  des kidnapping d’enfants et des assassinats crapuleux avec prélèvement d’organes humains à buts fétichistes, commandités par certains hommes politiques tapis dans l’ombre.


Dans sa récente conférence de presse du 26 août, l’opposant Frédéric Massavala Maboumba, originaire de cette localité a condamné avec véhémente ces pratiques immondes perpétrées par procuration par certaines personnalités politiques bien connues du cru, lesquelles se donnent dit-il le malin plaisir d’accuser les innocents à travers les réseaux sociaux, au nom du leadership de Tsamba Magotsi.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.