Election législative partielle à Akieni : Ali Akbar Onanga Y’Obegué seul candidat en lice

Ali Akbar Onanga Y’Obegué est candidat à sa propre succession à la députation à Akiéni ©  Com AOO

Investi par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Akbar Onanga Y’Obegué  est le seul candidat en lice à l’élection législative partielle au 1e siège du département de la Lekoni-Leori (Akiéni) dans la province du Haut-Ogooué, prévue le 4 avril prochain.
L’ancien député déchu à cause d’une mesure disciplinaire jugée inique par le parti, lequel l’a réhabilité, est assuré de se succéder à lui-même dès le 1er tour. Il n’a aucun adversaire.
La situation est similaire aux législatives combinées des locales d’octobre 2018.  L’ancien ministre de la fonction publique avait été élu haut la main. Il était opposé à un challenger pour le moins fulgurant.
Il s’agissait de Magloire Tchila, un indépendant qui pensait relever le défi.  Le candidat était complètement noyé. L’homme politique qui sollicitait les suffrages du 1er siège de la commune d’Akieni, n’avait pas de véhicule. Il marchait de village en village avec une pancarte aux bras appelant à voter pour lui.
La campagne électorale  à Akieni va commencer le 24 mars prochain. Celle-ci   devra se faire dans le strict respect des mesures de préventions contre le COVID-19. Plus de grands meetings  politiques à l’ouverture de la campagne, limitation des causeries à 30 personnes, tournoi de football annulé, indique-t-on. Un accent sera mis sur la sensibilisation notamment, les méthodes  d’hygiènes  à observer.


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.