Élection du président de la FEGOPH : Gaëtan Ntoutoume veut réveiller le sport pour personnes à mobilité réduite plongé dans le coma

Candidat disposant les faveurs de pronostiques pour l’élection du président de la   Fédération gabonaise omnisports pour personnes handicapées (FEGOPH) qui se tiendra le 19 juin 2022 à Libreville,  Gaëtan Ntoutoume ambitionne veut réveiller le sport pour personnes à mobilité réduite plongé dans le coma depuis belle lurette.

La quarantaine révolue, Gaëtan Ntoutoume inscrit sa candidature dans un souci de relancer les activités de cette structure, en veilleuses depuis plusieurs années pour des raisons peu ou pas connues aussi bien du public, que des instances dirigeantes du sport national.

Face à ses potentiels électeurs dimanche ecoulé, en pleine campagne, Gaëtan Ntoutoume qui dit maîtriser les rouages du sport pour personnes à mobilité réduite, parce que étant initiateur et fondateur de plusieurs associations sportives dont handisport, entend mettre son expérience dans la promotion et la vulgarisation de la FEGOPH sur les plans national et international.


Autre challenge qui l’attend, une fois élu, booster les ligues et sous-ligues existantes et en créer d’autres pour mieux redorer le blason de cette structure fédérale dont les financements octroyés pour son fonctionnement seraient pris en otages par des mains invisibles tapis dans l’ombre depuis quatre ans.

Cette situation de tension financière serait consécutive à la léthargie dans laquelle est plongée le FEGOPH. Gaëtan Ntoutoume sera face à son challenger, Saturnin Ndolia.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.