Egalité homme – Femme : la France encourage la bonne option du Gabon

Élisabeth Moreno, Ministre française Déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances s’est rendue lundi à l’ambassade du Gabon en France pour adresser les encouragements de la France sur la bonne option prise par le Gabon en matière de lutte en faveur de l’égalité entre l’homme et la femme.

Élisabeth Moreno, accompagnée de son Conseiller spécial en charge des relations diplomatiques, Benoit Onambele, a rencontré à cet effet l’ambassadeur Haut représentant du Gabon en France, Liliane Massala. La ministre française a tenu pour cela à saluer le leadership très apprécié sur la scène internationale du Président gabonais, Ali Bongo Ondimba largement encré sur les enjeux socioéconomiques, dont un fort accent est porté sur les questions du genre et de réduction des inégalités.


Pour conforter ces appréciations, et ainsi rassurer la Ministre Déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances de la République française de la matérialisation de cette vision du Chef de l’Etat gabonais, l’Ambassadeur du Gabon en France a relevé les nombreuses initiatives structurantes prises par le Gouvernement gabonais en faveur de la protection des droits de la femme et de la jeune fille.

L’une des actions importantes dans ce cadre est la nouvelle loi n°006/2021 du 6 septembre 2021, qui réprime les violences et différentes formes de discrimination contre les femmes. De même, à l’instar du Rwanda et de l’Ethiopie, la parité politique est en pleine implémentation au Gabon, ce havre de paix, situé en Afrique centrale.

 En guise de reconnaissance internationale de cette politique, le Président gabonais s’est vu décerner le 20 avril dernier, la distinction Champion de l’Egalité – HeforShe (Lui pour Elle) de l’ONU Femmes, en récompense pour son implication personnelle dans la promotion de la Femme au Gabon et pour son engagement sur les questions du genre.

Liliane Massala a également informé son hôte de la mise en place par ses soins au sein de l’Ambassade du Gabon en France, de la cellule « Diplomatie femmes » comme relais de cette vision du Chef de l’Etat.

La vocation de cette cellule est de mener des réflexions essentiellement axées sur la place de la femme dans la diplomatie gabonaise.

Les résultats de ses travaux serviront à enrichir l’Observatoire du droit des femmes au Gabon.

Jarele SIKA


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.