Drogue : la 1ère clinique gabonaise de désintoxication célèbre son 2ème anniversaire

Unique en son genre au Gabon, la clinique Alia & Zeida, 1ère clinique au Gabon spécialisée dans la désintoxication et la réhabilitation des personnes possédées par la drogue, a célébré la semaine dernière son 2ème anniversaire.

Située au quartier Awoungou transfo dans la commune d’Owendo (périphérie de Libreville), la clinique a pris en charge, en 2 ans, quelques 200 patients dont 178 souffrant d’addiction à la drogue et au tabac.


« C’est déjà un grand challenge et on a réussi ce challenge », s’est réjouit le Dr Alphonse Louma Eyougha, fondateur de cette structure médicale dont le modèle n’a jamais existé au Gabon, pays de 1,8 million d’habitants.

Loin d’être un simple centre d’isolement ou de casernement des patients, la clinique est une véritable structure médicale où les patients sont pris en charge par une panoplie de spécialistes. Il y a entre autres des médecins généralistes, des psychologues, des psychiatres, des coaches sportifs sans oublier les infirmiers qui veillent à la prise des médicaments et au bien être quotidien des malades internés.

Pour leur phase de réhabilitation, les patients participent à des randonnées, pratiquent des arts plastiques et dramatiques, le sport, mais aussi le kundalini yoga pour rééquilibrer leur mental.

Le gâteau d’anniversaire a été coupé en présence des patients, des parents, des autorités locales et du personnel médical.

Le Dr Alphonse Louma Eyougha a profité de la circonstance pour solliciter l’accompagnement de l’Etat car le phénomène de la drogue connait une forte croissance au Gabon. Outre le chanvre, les petits gabonais consomment, naturellement à l’insu des parents, plusieurs types de drogues dont le le tramadol plus connu localement sous le nom de code « kobolo » ainsi que des drogues dures dont les filières d’approvisionnement ne sont pas connues de tous.

Une bonne cure de désintoxication dure 6 à 9 mois pour un coût mensuel d’environ 800 000 FCFA (fais d’hospitalisation, restauration, traitement et activités ludiques comprises).

Betines Makosso


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.