Déclaration choc de Léandre Nzué sur le clientélisme à la mairie de Libreville

Léandre Nzué, maire de Libreville le 18 juin 2020 lors d’une conférence de presse © D.R.

Accusé de cultiver le clientélisme dans ses recrutement massif du personnel de la mairie centrale de Libreville, le maire de Libreville, Léandre Nzué, dans le franc parler qui est sa marque de fabrique, a fait une déclaration choc.

şifresiz takipçi yollamaVoici le verbatim de sa déclaration lors d’une conférence de presse dans les locaux de la mairie centrale de la capitale :
« C’est grâce au président Ali Bongo que je suis ici. Je prépare déjà 2023. En 2023, je dois sécuriser les votes d’Ali Bongo à Libreville. Je suis de Libreville. Pendant que je suis là, en 2023, Ali Bongo ne doit pas perdre à Libreville. Il va gagner ici et moi je suis à la mairie. Ceux qui peuvent comprendre, vont comprendre… Mais les gens qui travaillent ici que j’ai embauché, c’est Ali Bongo qui leur a donné du travail. J’ai dit moi j’embauche les gens. Les gens que j’ai embauché ils se reconnaissent que s’ils ont eu le travail c’est grâce à Ali Bongo parce que moi je suis le représentant d’Ali Bongo ici.
En 2009, nous n’avons pas gagné à Libreville. Je parle et moi je suis « pédégiste » (militant du Parti démocratique gabonais, PDG au pouvoir, ndlr), en 2016 nous n’avons pas gagné à Libreville. Le président a gagné dans les autres provinces donc généralement il a gagné au Gabon mais … moi ici, maire de Libreville, le Président doit gagner à Libreville cette fois-ci en 2023 et moi je prépare déjà 2023 et les personnes qui ont été embauché, c’est vrai que c’est moi qui les ai embauchés, ils considèrent que c’est Ali Bongo qui leur a donné du travail et ça me fait un électorat sûr. Je vous dis que ceux qui ont des oreilles comprennent ce que je dis ».


Gabonactu.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.