Coronavirus : Ali Bongo présente la stratégie de lutte de la CEEAC à des experts de l’UA

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a, en sa qualité de Président en exercice de la CEEAC eu un entretien par visioconférence avec cinq Envoyés spéciaux désignés par le Président de l’Union Africaine, Cyril Ramaphosa, dans le cadre de la mobilisation du soutien international aux efforts de l’Afrique pour relever les défis économiques et sociaux, inhérents à la pandémie de la Covid-19.

Cet échange entre le Chef de l’Etat gabonais et ses interlocuteurs a été l’occasion pour les représentants de l’Union Africaine de présenter la stratégie mise en œuvre par l’Organisation continentale auprès des partenaires internationaux tels que la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International (FMI), la Banque Africaine de Développement (BAD) et le G20, en vue de trouver des solutions dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19 en Afrique.

Au cours de cette entrevue, le Président de la République a présenté la stratégie de riposte de la CEEAC face à cette pandémie.

Conscient de l’impact de la Covid-19 sur les économies africaines, la CEEAC attend entre autres, de la part des partenaires au développement, des organismes financiers bilatéraux et internationaux, la mise en œuvre d’un moratoire sur la dette publique et privée de leurs Etats, un soutien concernant la gestion des effets conjoncturels de la pandémie qui frappe nos pays, ainsi qu’un appui pour la prise en compte des contraintes structurelles impactant la résilience des Etats de notre sous-région. Pour rappel, cette réunion entre le Président en Exercice de la CEEAC et ses hôtes intervient un mois après celle du Bureau de l’Union Africaine avec les Présidents des Communautés Économiques Régionales.

Marie Dorothée

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.