Commonwealth : les gabonais scrutent la fumée blanche

C’est ce samedi que les chefs d’Etat membre du Commonwealth décideront à Kigali au Rwanda de faire du Gabon un Etat membre ou pas de cette organisation que rêve d’intégrer ce pays influent de la francophonie.

Le dossier du Gabon et du Togo seront examinés lors d’une retraite des chefs d’Etat. Libreville a tout mis sur la balance afin que son adhésion soit actée ce week-end. Le pays s’est lancé dans des courageuses reformes qui ont bousculé les traditions séculaires. Il s’agit notamment des reformes sur l’égalité entre l’homme et la femme.


Le Gabon a notamment dépoussiéré son code civil pour extirper toutes les dispositions rétrogrades sur le statut de la femme.

Les points noirs restent la bonne gouvernance et la transparence électorale.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.