Coca Cola promet des innovations au Gabon dès le 1er juillet

Coca Cola, numéro un mondial de la production des boissons non alcoolisées qui a rompu son contrat au Gabon avec SOBRAGA a annoncé vendredi à Libreville que dès le 1er juillet, ses consommateurs découvrir ses boissons dans des nouveaux emballages au même prix et avec une qualité garantie par le groupe américain.

L’annonce a été faite lors d’une rencontre entre les représentants du groupe Coca Cola, les dirigeants de SOFAVIN, filiale du groupe Foberd Gabon (nouveau partenaire au Gabon de Coca cola), les distributeurs et les associations des consommateurs.


Selon Massoma Miete, Directeur technique des opérations de Coca cola en Afrique, dès le 1er juillet, les consommateurs des boissons de la marque découvriront plusieurs innovations. Parmi celles-ci, les emballages. Il y a par exemple la bouteille unique. Dorénavant la bouteille coca cola va connaître un nouveau design. Les bouteilles de la marque auront une étiquette ce qui n’était pas le cas auparavant. Il y aura désormais la bouteille universelle, c’est-à-dire la même bouteille pour le Coca, le Fanta et le Sprite. Cette bouteille sera claire et non verte comme pour l’ancien sprite.

Qualité

« Nous allons apporter notre touche personnelle à SOFAVIN afin d’apporter des produits de qualité aux clients », a assuré Massoma Miete s’exprimant au nom de son groupe. Le responsable technique de Coca cola en Afrique a ajouté dans un entretien avec la presse que son groupe promet d’autres nouveaux produits au Gabon à découvrir dans les jours à venir.

Vue partielle des invités de SOFAVIN et Coca cola © Gabonactu.com

Selon lui, SOFAVIN a rapidement effectué des travaux pour se conformer aux normes de Coca cola. L’entreprise a aussi investi plusieurs milliards de FCFA pour augmenter ses capacités de production afin d’éviter les ruptures des produits. Elle investit dans des nouvelles lignes de production et une autre pour les cannettes.

Sucre

« Le sucre est une lancinante question pour tout le monde notamment à cause de l’obésité et de certaines maladies. Coca cola est déjà très lancé dans le processus de réduction…nous nous sommes embarqués dans une campagne mondiale de réduction de sucre… Le sucre a été déjà réduit de 30% de nos produits et nous continuons à effectuer cette réduction pour passer à 40 et à 50% en plus du lancement de la gamme de Coca cola zéro… nous pourrons étendre à Fanta et Sprite zéro », a projeté le Directeur technique pour l’Afrique.

Pollution plastique

C’est un engagement de Coca cola, a assuré Massoma Miete. Son groupe s’est notamment engagé à réduire les quantités des boissons emballées dans le plastique et les boites. Il va privilégier la production des boissons en verre réutilisable de nombreuses fois. D’où la fameuse bouteille universelle. Au final, le groupe aurait des collaborations avec d’autres acteurs pour récupérer et recycler tous les déchets générés par l’industrie des boissons.  

Concurrence

« Etre partenaire de Coca cola, c’est un gain énorme en terme de renommée. Cela va nous apporter que du bien tant pour la société que pour le pays et pour les consommateurs. Je pense que cette association sera bénéfique pour tous les acteurs », s’est pour sa part réjouit Mohamed Ali Jarraya, Directeur délégué de SOFAVIN.

Principal responsable de la cérémonie de vendredi, Mohamed Ali Jarraya avait cependant le dos moins rond. Le poids de la responsabilité et notamment les attentes et exigences de la clientèle gabonaise, très pointilleuse semblaient lui peser sur les épaules. Dans son interview, Massoma Miete a notamment reconnu que le Gabon était en Afrique l’un des rares pays où il n’y avait pas une véritable concurrence en matière de boissons. Un aveu qui présage une rude bataille entre SOFAVIN, SOBRAGA et SIGALI les trois principaux producteurs de boissons dans le pays.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.