Bilie By Nze lance des boutades insidieuses à l’Union nationale

Répondant au parti de Paulette Missambo qui a soutenu dans un communiqué suite à la dernière sortie du chef de l’Etat Ali Bongo que le Gabon est dirigé par une imposture et qu’il faut déclarer la vacance du pouvoir à cause de l’état de santé du président Ali Bongo, le ministre porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze a lâché des boutades qui laissent planer le doute sur la « santé » et l’avenir politique de l’Union nationale.

Ci-dessous l’intégralité de la réaction du Bilie By Nze :


« Depuis octobre 2018, la question de la santé du chef de l’Etat est le projet de société de l’opposition. Il faut croire qu’ils n’ont rien à proposer aux gabonaises et aux gabonais. Ils doivent d’abord commencer à se demander qui dirige ce parti ? Qui est leur candidat ? Il me semble qu’ils ont quelques difficultés à régler en interne.

Pour ce qui nous concerne, le président est en fonction. Il fonctionne, il travaille et il s’assure que son pays fonctionne convenablement.

Il y a des difficultés, c’est connu de tous. Si nous sommes un gouvernement c’est pour surmonter ces difficultés-là.

L’opposition ferait mieux de nous proposer un projet alternatif lisible plutôt que d’ergoter sur la santé du président. De toutes les façons, ils n’en savent rien.

Chacun devait être modeste et prudent quand il s’agit de la santé de quelqu’un parce que nul ne sait de quoi demain est fait ».

L’Union nationale demande la vacance du pouvoir !

« Ce n’est pas un parti politique qui peut demander la vacance du pouvoir. Je viens de vous demander qui dirige l’Union nationale ? Ca serait bien qu’ils répondent à cette question puisque manifestement ils ne savent plus où est leur siège. Le jour où ils détermineront qui est leur candidat on commencera à discuter parce que nous, nous connaissons qui est notre candidat ».

Gabonactu.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.