« Ali Bongo a un bilan calamiteux et ce n’est pas à 20 mois d’une élection présidentielle  qu’il doit avoir un miracle » (Alexandre Barro Chambrier)

L’opposant Alexandre Barro Chambrier a dans son message de vœux 2022 décriée  une fois de plus la gouvernance peu orthodoxe de l’action publique du régime d’Ali Bongo Ondimba, qui selon lui, n’a plus d’illusions à donner au peuple gabonais.    

« Ali Bongo a un bilan calamiteux et ce n’est pas à 20 mois d’une élection présidentielle  qu’il doit avoir un miracle »,  a estimé M. Barro Chambrier, qui se donne pour mission de chasser par la voie des urnes  l’actuel Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba durant l’élection présidentielle de 2023.

Pour atteindre cet ambitieux objectif, le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM)  appelle à une large coalition de l’opposition. Il sera question pour celui qui est pressenti candidat à ce prochain scrutin de capitaliser sur l’expérience des élections présidentielles passées (1993,1998, 2005, 2009 et 2016)  et  éviter, dit-il,  se faire voler une fois de plus la victoire.


« Nous volons vaincre ce signe indien pour que cet ordonnancement-là ne se répète plus jamais dans notre pays où celui qui a perdu dirige le pays à la place de celui qui a gagné l’élection », a-t-il souligné.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.