Aide FIFA : après les querelles, la paix des bras

Pierre Alain Mounguengui a ramené le calme dans la famille du football gabonais © Gabonactu.com

La réunion de clarification convoquée ce mercredi par le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguengui, a décidément scellé la paix de bras entre tous les protagonistes, un temps convaincus que l’aide de la FIFA était « une pomme de la discorde ».


La FEGAFOOT, l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) et l’Association des clubs des ligues 1 et 2 (ACL) se sont finalement accordés sur la clef de répartition de l’aide de la FIFA qui a tant divisée la famille sportive gabonaise.

A l’ouverture de la rencontre au siège de la fédération, Pierre Alain Mounguéngui a expliqué à ses interlocuteurs pourquoi il manquait 28 millions de FCFA sur les 125 millions prévus pour payer les joueurs.

Selon le président de la FEGAFOOT lorsque la FIFA a décidé d’attribuer une aide de 500 000 dollars au Gabon, le taux de change permettait au Gabon d’empocher 297 millions de FCFA. Cependant, au moment où l’argent est parvenu dans le compte de la fédération, le taux de change a baissé. La FEGAFOOT n’a encaissé que 269 millions de FCFA soit une perte nette de 28 millions de FCFA.

L’aide de la FIFA n’étant pas destinée à solder la dette des joueurs auprès de leurs clubs, la FEGAFOOT a soustrait les 28 millions manquant de l’enveloppe prévue pour les joueurs.

Ces explications ont ravi l’assistance.

Le président de l’ANFPG, Remy Ebanega a ensuite remis au président de la FEGAFOOT, une copie de l’accord conclu la veille avec l’ACL dirigée par Landry Nkeyi. L’accord recommande à la fédération de mettre à la disposition de la Ligue nationale de football (LINAF), l’institution chargée d’organiser le championnat national. Les deux associations concluent que c’est la LINAF qui détient les documents fiables sur la liste des joueurs et des clubs qui ont participé aux saisons sportives 2016, 2017 et 2018 concernées par la dette à apurer.

« Nous allons mettre à la disposition de la LINAF les fonds destinés aux clubs à l’intérieur desquelles il y aura l’aide covid-19 et ce qui reviendra aux joueurs dans le cadre de l’allègement de la dette des aux joueurs « , a rassuré le président de la FEGAFOOT.

« Nous partons d’ici satisfait et nous allons faire passer le message aux joueurs qui d’ici là rentreront dans leurs droits« , a déclaré Remy Ebanéga au sortir de la réunion au cours de laquelle Pierre Alain Mounguengui a insisté que l’aide de la FIFA doit servir à la communauté et non se servir aux dirigeants sportifs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.