25 ans de prison pour Guy Junior Akendengue qui sodomisait une fille de 15 ans

Le violeur par sodomie sur une fille de 15 ans, Guy Junior Akendengue devant la barre de la Cour criminelle de Port Gentil le 24 juin © Gabonactu.com

La Cour criminelle de Port-Gentil a rendu son verdict le  24 juin 2022. Accusé de viol sur mineure, Guy Junior Akendengue a été condamné à 25 ans de prison. Il  avait violé Aristina par l’anus.

La journée du 20 janvier 2021 alors qu’elle se rendait dans un établissement de la capitale économique afin d’assister à ses cours de mise à niveau, la jeune Ada Aristina Koumba se fit interpellée par Guy junior Akendengue demandant à la fille de le suivre à son domicile afin de récupérer une pièce de voiture appartenant à son père. Après avoir refusé à plusieurs reprises, sans broncher, elle finira par accompagner celui qui sera son futur bourreau.


Sur les lieux, junior se saisit d’une machette bien aiguisée avant de procéder aux attouchements sexuels. Prise de peur par les menaces de mort, la fillette se laissa faire tranquillement et douloureusement  par Guy Junior Akendengue qui ne s’est pas fait prier de pénétrer par l’anus sans préservatif sa victime qui venait d’avoir ses 15 ans.

Sa libido accomplie, il somma sa victime de se doucher. Erreur fatale ! C’est à ce moment qu’il filma discrètement la gamine nue en photo, lui ordonna expressément de ne révéler ce secret à personne au risque que sa nudité se retrouverait sur les réseaux sociaux. De retour à son école, elle se comportait autrement qu’avant. Ainsi, son éducateur scolaire  lui questionna sur son visage déterré.

Après avoir tout dit, c’est comme ça que le corps pédagogique, la famille, amis et connaissances ont été sur cette terrible et rocambolesque affaire. Le prédateur sexuel a été aussitôt mis hors d’état de nuire par les agents de la gendarmerie suite à la plainte déposée par  dame Béatrice Ada Owono, mère de la victime.

Dans le cadre des informations complémentaires, le mis en cause nia farouchement les faits qui lui étaient reprochés, avant de reconnaître avoir introduit sa verge dans l’anus d’Aristina âgée de 15 ans au moment des faits. Devant la barre le jour du procès, il prétexta tout de même qu’Aristina était attirée par lui et que c’est à sa convenance qu’ils eurent des ébats amoureux. Renchérissant en disant « que c’est sa victime qui eut le désir ardent de se faire prendre par l’arrière-train ».

Des véritables balivernes  que sa victime n’a pas reconnues. Fort de tout ce qui précède, Guy junior Akendengue a été reconnu coupable du délit de viol sur mineure de -18 ans et condamné à 25 ans de prison. Il devra verser cependant, la somme de 2.000.000 Francs CFA à Béatrice Ada Owono, la maman de sa victime au titre de dommages et intérêts. Tout ceci en application des dispositions des articles 256,161 du code pénal, 26, 209, 251, 255 du code de procédures pénales.

Vincent Ranozinault


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.