Madame Mborantsuo a pris position pour Ali Bongo (Casimir Oyé Mba)

Casimir Oyé Mba durant la conférence de presse @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Casimir Oyé Mba, un des fervent soutien de l’opposant Jean Ping a déclaré dimanche dans une conférence de presse à Libreville que la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo, a pris fait et cause pour le président sortant Ali Bongo Ondimba à l’analyse de ses propos tenus dans une interview qu’elle a accordée à l’hebdomadaire panafricain, Jeune Afrique à paraitre ce lundi.


 

Oyé Mba est parvenu à cette conclusion suite aux propos de Mme Mborantsuo au sujet du recours introduit par Jean Ping.

 

« La Cour étant saisie en contentieux électoral, les dossiers portent aussi bien sur les résultats annoncés dans la province du Haut Ogooué, dans le Woleu Ntem, à Libreville, à Owendo ou à Ntoum », a notamment déclaré Mme Mborantsuo.

 

Pour M. Oyé Mba, cette annonce se range du côté du président sortant car celui-ci n’ayant déposé aucun recours, le contentieux ne concerne que le cas du Haut Ogooué soulevé par Jean Ping.

 

« Nous appelons Mme Mborantsuo à ses responsabilités », a insisté M. Oyé Mba, un des candidats qui s’est retiré de la course au profit de Jean Ping.

 

« Je peux tout simplement vous assurer qu’en dehors de l’aspect contentieux, la Cour va procéder au contrôle de la régularité de tous les 2 580 procès-verbaux de cette élection. Nous ne validerons des résultats que nous n’aurons pas préalablement vérifiés« , a martelé Mme Mborantsuo.

Martin Safou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.