11 chefs d’accusation retenus contre le maire de Libreville Léandre Nzue

André Patrick Roponat, Procureur de la République le 15 septembre 2020 © Gabonactu.com

Le procureur de la République, André Patrick Roponnat a indiqué mardi que 11 chefs d’accusation pèsent contre le Maire de Libreville, Léandre Nzue, placé sous mandat de dépôt après une double audition au tribunal de Libreville.


Léandre Nzue est poursuivi pour association des malfaiteurs, détournement des deniers publics, blanchiment des capitaux, extorsion des fonds, concussion, corruption passive, chantage, faux usage de faux et complicité de faux.

Il risque une lourde peine de prison s’il est reconnu coupable. André Patrick Roponat a précisé que les droits des mis en cause ont l’objet du respect le plus scrupuleux. Léandre Nzue a été jeté en prison avec au moins deux de ses collaborateurs.  

Léandre Nzue est arrivé ce mardi à la prison centrale de Libreville après 72 heures de garde à vue à la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM) puis une nuit à l’hôpital militaire du PK9 suite à un malaise lundi au tribunal de Libreville.

« L’état de santé de Monsieur le Maire fera l’objet d’une attention toute particulière« , a précisé le Procureur.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.