La croissance économique de la CEMAC serait médiocre en 2020 (-5,3 %)

Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), citée par un communiqué du ministère gabonais de l’Economie, la croissance économique de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) se situerait à –5,3 % en 2020 contre +2,3 % en 2019.

Marmaris excursions Marmaris scuba diving paykwik paykwik al paykwik bozum paykwik fiyatları Мармарис Турецкая Баня Эфес из Мармариса Остров Клеопатры из Мармариса Родос из Мармариса Мармарис Турецкая ночь аренда яхты мармарис на день

Toujours en 2020, le déficit du solde budgétaire de la CEMAC s’accentuerait à -2,5 % du PIB contre 0,1% du PIB en 2019.

Le ministre gabonais de l’Economie et de la Relance, Jean-Marie Ogandaga, a publié ces données à l’issue d’une session du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC) à laquelle il a participé.

Les principaux points inscrits à l’ordre du jour avaient trait principalement à la conjoncture économique et financière dans la sous-région ainsi qu’aux difficultés de financement nées de la crise du coronavirus.

Fin juillet 2020, la CEMAC a, cependant, relevé une consolidation de ses réserves monétaires traduisant les progrès enregistrés dans la mise en œuvre de la nouvelle réglementation des échanges ainsi que les appuis budgétaires reçus par les différents pays.

« Les ministres des Finances se sont accordés sur la nécessité d’un plaidoyer auprès de la communauté financière internationale dans le cadre des financements d’urgence à la riposte contre la COVID-19 mais aussi pour la poursuite des programmes économiques en cours ou à venir », souligne le communiqué.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.