mp3 indir - Escort Lyon - Pornofilme

PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Un européen à bord de son véhicule dépouillé par des braqueurs dans un quartier de Libreville

Un européen à bord de son véhicule dépouillé par des braqueurs dans un quartier de Libreville

Image surréaliste d’un braquage sur la voie express à Libreville en pleine journée ©  Capture vidéo amateur

Un homme ”blanc’’ a bord de son véhicule a été dépouillé de son sac, au niveau des feux tricolores d’Akebé dans le 4ème arrondissement de Libreville. Deux voleurs d’une vingtaine d’années ont ouvert la portière arrière, avant de s’enfuir avec le butin subtilisé.

La scène est digne d’un film d’Hollywood. Dans l’indifférence totale de dizaines de personnes, deux voleurs ont défoncé la portière arrière d’un véhicule en arrêt, ils ont pris un sac et poursuivi leur marche.


Les faits se sont déroulés en début de semaine, à sept heures du matin. Unvéhicule flambant neuf dans lequel se trouvait l’européen dont la nationalité n’a pas été identifiée roulant dans le sens Awendje-feux tricolores d’Akebé avait marqué un stop au niveau du Centre social d’Akebe alors que le feu était au rouge.

« J’étais en train d’attendre le taxi, je les ai vu de l’autre côté de la route. Ils donnaient l’air d’aller à l’école mais ils n’étaient pas en uniformes. Ils ont ouvert brutallement la portière de la voiture du ”blanc”, ils ont pris le sac, c’était un sac d’ordinateur. L’un a pris le sac tranquillement, il l’a  mis au cou comme si c’était son sac de l’école et il s’est mis à marcher normalement », a témoigné M.T, encore abasourdit.

« Le monsieur s’est mis à crier, attrapez les ! Voleurs ! Les gens étaient indifférents. Les voleurs continuaient de marcher. L’homme criait qu’il n’y a pas d’argent dedans, personne ne faisait cas. Et pourtant à cet heure là, il y a déjà du monde aux feux », a  ajouté  le témoin qui s’indigne par ailleurs de l’indifférence des personnes présentes.

«  Au Gabon, ça devient grave. Le pire, c’est que les gens sont indifférents », a-t-il déploré.  

Cette scène vient remettre au goût du jour le phénomène de l’insécurité qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans la capitale gabonaise. Depuis plusieurs semaines, il ya recrudescence  de voles à la tire et de braquage dans les différents quartiers de Libreville, à l’intar de Plein-ciel, PK6,PK7 et autres. Les populations vivent dans la stupeur.

Depuis l’interdiction des « polices bagando », des brigades d’auto-défense qui s’étaient créées simultanément dans les quartiers de Libreville pour endiguer ce phénomène grandissant, les autorités n’ont proposé aucune solution alternative. Les victimes, elles, se comptent en dizaine chaque semaine.

Lisa Mboui

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle