Catégories
Politique

Critiquée, la présidence de la République donne son point de vue ce mardi sur la révision de la constitution

Le porte parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha donnera une conférence de presse ce mardi en lieu d’après midi au palais présidentiel de Libreville, a annoncé lundi le service de presse du palais.

La sortie de Jessye Ella Ekogha intervient en pleine polémique suscitée par l’adoption vendredi en conseil des ministres du projet de révision de la constitution dont les principales modifications concernent l’article 13a qui dispose qu’en cas de vacances de pouvoir ou d’empêchement définitif du Chef de l’Etat, l’intérim de la fonction présentielle sera assumé par un Collège composé des Présidents des deux Chambres du Parlement et du Ministre de la Défense Nationale.

Il y a également l’article 35 qui donne désormais le pouvoir au Président de la République de nommer des Sénateurs et enfin l’article 78 qui proscrit toute poursuite ou condamnation d’un ancien président de la République pour des actes posés durant ses fonctions.

En somme, la révision annoncée porte sur 26 articles de la constitution notamment les articles 4, 7, 10, 13,13a, 14a, 14d, 28a, 34, 35, 36, 37, 38, 41, 48, 58a, 61, 62, 73, 78, 80, 83, 84, 85, 90 et 112 de la Constitution de la République Gabonaise.

L’opposition et les activistes dénoncent une reculade alors que les partisans du pouvoir salue une volonté de moderniser les institutions et de garantir la paix et la stabilité du pays.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Economie Santé

Covid-19 : le fonds présidentiel pour soigner les pauvres est fini (officiel)

Le fonds doté d’un colossal budget de 2,1 milliards de francs CFA lancé le 17 avril dernier et financé sur fonds propres par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba pour soutenir pendant une période de six mois les populations les plus vulnérables sur le plan sanitaire est arrivé à échéance, a annoncé lundi dans un tweet le Porte parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha.

« Lancé par le @PresidentABO en avril 2020 au + fort de la crise sanitaire & financé à 100% sur ses deniers personnels, le fonds prenant en charge la totalité du ticket modérateur pour les #GEF (gabonais économiquement faibles, ndlr) est arrivé à échéance », a écrit M. Ella Ekogha.

« Des centaines de milliers de personnes modestes en ont bénéficié », a-t-il ajouté sans plus de détails.

Le 4 mai, le Directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), Severin Maxime Anguilé, avait estimé que 761 814 Gabonais économiquement faibles (GEF) bénéficieront de ce Fonds d’aide sanitaire sur toute l’étendue du territoire gabonais.

Dans le registre des GEF, « on compte ainsi 473 099 assurés principaux, 1 407 assurés conjoints et 287 308 ayants droit enfants. Ce sont ces assurés, enregistrés dans nos fichiers, qui sont les bénéficiaires du fonds personnel du président de la République », avait rappelé M. Anguilé.

Toutes les fiches de soins des GEF sont gérées par la CNAMGS qui communiquera certainement sur le bilan exact et la gestion du fonds présidentiel.

Marie Dorothée

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Politique

1ère conférence de presse de la présidence après le limogeage de Nkoghé Békalé et la formation d’un nouveau gouvernement

Jesseye Ella Ekogha le 14 juillet 2020 © PP

Le Porte-parole de la présidence de la République gabonaise, Jessye Ella Ekogha donnera ce lundi en début d’après-midi sa première conférence de presse après le limogeage de l’ancien Premier ministre, Julien Nkoghe Békalé et la formation d’un nouveau gouvernement par son successeur, Rose Christiane Ossouka Raponda.

La rencontre avec la presse aura lieu au palais présidentiel et sera diffusée en direct dans les réseaux sociaux avant une diffusion en différée sur Gabon 1ère (télévision d’Etat).

La dernière conférence de presse de M. Ella Ekogha remonte au 14 juillet dernier.

Marie Dorothée

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Politique

Ali Bongo convoque Dodo Bounguendza à un entretien

Ali Bongo Ondimba et Eric Dodo Bounguendza le 15 juillet 2020 © PDG

Le président Ali Bongo Ondimba s’est entretenu mercredi avec le Secrétaire général de son parti, Eric Dodo Bounguedza sur la vie du parti dont l’actualité est marquée par le vote mitigé, des députés et sénateurs du parti, de la loi sur la dépénalisation de l’homosexualité et la lutte contre le Covid-19.

 

La rencontre a eu lieu au palais présidentiel. « Au cœur de leurs échanges, la vie du Parti, les perspectives & l’implication du Parti dans la lutte contre la propagation de la Covid-19 », indique un tweet du parti sans plus.

Le Parti démocratique gabonais (PDG) dirigé par le président Ali Bongo Ondimba est le parti au pouvoir depuis 1968. Il détient la majorité absolue dans les deux chambres du parlement (Assemblée nationale et Sénat).

Fin juin, plusieurs députés et sénateurs du parti ont clairement indiqué avoir voté non lors de l’adoption de la loi sur la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon. Une grande première pour ce parti dont les députés ont généralement fait preuve d’une discipline digne du communisme à la soviétique.

Des rumeurs ont circulation sur la convocation des élus ayant voté contre ce texte à la commission de discipline du parti.

Au sujet de la lutte contre le Covid-19, le PDG s’est illustré par la distribution massive des masques pour protéger les populations contre ce dangereux virus dont le bilan officiel au Gabon est de 6 026 cas testés positifs (12,1%) dont 3 475 guéris (57,6%) et 46 décès ; 43 hospitalisés dont 11 personnes en réanimation au 13 juillet. Le Gabon a réalisé au total 49 853 prélèvements, un des chiffres les plus élevés au monde en rapport avec le ratio de la population, a affirmé mardi le porte parole de la présidence de la République gabonaise, Jesseye Ella Ekogha.

Marie Dorothée

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

Urgent : le porte parole de la présidence de la République gabonaise testé positif au Covid-19

Jesseye Ella Ekogha a fait cette annonce via une vidéo personnelle publiée dans les réseaux sociaux. Le porte parole de la présidence de la République gabonaise affirme qu’il est asymptomatique. Il se porte bien.

Gabonactu.com

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Santé

La présidence gabonaise invite les gabonais à se méfier des faknews sur la santé d’Ali Bongo

 

Libreville, 28 octobre (Gabonactu.com) – Le porte parole de la présidence de la République gabonaise, Ike Ngouoni Aila Oyouomi, a dans une déclaration officielle, invité les gabonais à se méfier des faknews sur la santé du président Ali Bongo Ondimba, toujours hospitalisé en Arabie Saoudite mais qui va mieux.

 

Voici la déclaration intégrale lue depuis le palais présidentiel et disponible dans les réseaux sociaux :

Mesdames et messieurs,

La présidence de la République informe officiellement les gabonaises et gabonais de ce que son excellence, le président de la République, Ali Bongo Ondimba a eu un malaise le mercredi 24 octobre 2018 lors de son séjour à Ryad en Arabie Saoudite où il prenait part au Davos du désert aux côtés de plusieurs hauts responsables du pays et des dirigeants du Moyen orient et d’Afrique. Immédiatement, le président de la République a été admis à l’hôpital du roi Fayçal pour y subir des examens médicaux. Les médecins qui l’ont consulté ont alors diagnostiqué une fatigue sévère due à une très forte activité ces derniers mois tant sur le plan diplomatique que sur le chantier des reformes intérieures.

Suite à ce diagnostiques, ses médecins ont prescrit à son excellence  Monsieur le président de la République, un repos médical.

 

Son excellence Monsieur le président de la République va mieux et se repose en ce moment même à l’hôpital du roi Fayçal entouré de sa famille et de certains de ses collaborateurs.

 

La présidence de la République appelle les gabonaises et les gabonais à redoubler de vigilance face à la propagation des Faknews et autres fausses nouvelles qui abondent sur les réseaux sociaux et sur certains sites internet qu’on peine à qualifier d’informations. Ceux-ci, nous pouvons l’assurer, ne relaient que des contre vérités ou pour le dire plus directement que des mensonges.

 

La présidence de la République, seule source d’informations fiables communiquera régulièrement sur l’Etat de santé de monsieur le Président de la République.

 

Je vous remercie

Gabonactu.com

Suivez nous et Aimez nos pages