Catégories
Transport

Récurrence des accidents de route : entre irresponsabilité des automobilistes et la délivrance des visites techniques de gré à gré

Le président de l’ONG Sens Unique Cédric Bassadila Moutendi durant sa déclaration ©  D.R

Le président de l’ONG ‘’Sens Unique’’, une organisation œuvrant dans la sécurité routière et environnementale, Cédric Bassadila Moutendi, est monté au créneau mardi pour dénoncer l’irresponsabilité prononcée des automobilistes et le système peu rigoureux de la délivrance du document lié aux visites techniques, deux phénomènes qui sont selon lui à l’origine de la récurrence des accidents de route souvent dramatiques.

« Parfois nous sommes à l’origine du malheur des autres sur les routes. Beaucoup ont perdu leur vie parce qu’un individu a pris le volant en état d’ivresse, ou parce qu’il est tout simplement allé payer une visite technique sans que son véhicule défectueux, ne passe un quelconque contrôle. Il faut que cela cesse », s’est insurgé M. Bassadila Moutendi

Sens Unique qui s’est donné pour mission de sauver des vies en conscientisant les usagers de la route, a appelé les voyageurs a dénoncé auprès des policiers et gendarmes établis sur les voies publiques, les « comportements suspects des chauffeurs qui conduisent en état d’ivresse ou en vitesse excessive ».

Aussi, a-t-il invité le ministre des transports, Léon Armel Bounda Balonzi de renforcer le processus de délivrance de la visite technique dans les centres de contrôles techniques.

La déclaration de Cédric Bassadila Moutendi fait suite à deux accidents dramatiques survenus le 4 à Nkok (24 Km de Libreville) et 5 du même mois à Kango (100 km de Libreville) sur la route nationale N°1. Outre les blessés graves, ces accidents ont tué respectivement 2 et 5 morts.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages

adiosbet

Suivez nous et Aimez nos pages