Quid de la gestion de 29 millions FCFA perçus par la Direction du Centre hospitalier régional de Mouila ?

Le Secrétaire provincial du SYNAPS de la Ngounié, Jérémie Zogobe  édifiant les agents de la main d’œuvre non permanente  durant l’assemblée générale © Gabonactu.com

Le Secrétaire provincial du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), Jérémie Zogobe, a durant l’Assemblée générale de mise au point organisée le weekend écoulé sur la situation difficile de 7 mois d’arriérés des salaires que subissent les agents de la Main d’œuvre non permanente du Centre hospitalier régional de  Mouila (CHRM), déploré l’usage fait des 29 millions de FCFA perçus récemment du trésor public par la Direction de cet hôpital, alors que ces agents de santé ne sont pas payés.

« Il se trouve que ces agents sont payés sur fonds propres ; et tout récemment la direction de notre hôpital a perçu un chèque de 29 millions  et nous pensions que ce chèque allait servir à payer ne frusque 3 à 4 mois de leurs salaires, ce qui n’était pas le cas », a déploré M. Zogobe.


Durant l’assemblée générale tenue au sein du CHRM,  les agents de la main d’œuvre non permanente ont étalé toutes les difficultés  auxquelles ils sont confrontés au quotidien pour leur survie.

« Nous avons les enfants à l’étranger pour des études, d’autres ici, les maisons on  loue, actuellement on nous chasse des maisons car les bailleurs sont dépassés de nous », s’est indigné une dame agacée.

Au nombre des revendications du personnel soignant de Mouila, il y a non seulement  le problème des salaires des agents de la main d’œuvre non permanente mais également les primes non payées depuis un an. Il s’agit notamment des primes de garde, des quotes-parts les indemnités de  responsabilité.

Aldo Othmane Mabounda


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.