Les 9 Conseillers membres du CNC perçoivent chacun 2 millions de prime, malgré la grève pour arriérés de primes

Les locaux vétustes du CNC en grève à Libreville @ Gabonactu.com

 
 
 
Libreville, 8 novembre (Gabonactu.com) – Les agents du Conseil national de la communication (CNC) en grève depuis le 9 octobre dernier, ont dénoncé  mercredi  lors d’un énième sit-in  devant l’institution de régulation des médias située au centre-ville,  leur grosse marginalisation la hiérarchie,  traduite selon eux par le paiement  récent de la prime sur la redevance estimée à 2 millions de FCFA à chacun des 9 conseillers  membres du CNC.
 
 
« Pour à peine 90 agents, ils ont  du mal à payer leur prime mais on va payer la prime de 9 conseillers membres qui tourne autour de 2 millions », a dénoncé à Gabonactu.com un des grévistes remontés.
 

Le dispositif du Monotoring en panne depuis 7 mois. La pièce défectueuse dans le serveur coûte selon les grévistes moins d’un million @ Gabonactu.com

 « Là où je vous parle, ils ont déjà payé les mois d’octobre et novembre parce qu’ils savent qu’ils sont partant », a-t-il enfoncé, indiquant au passage  que le mandat de l’actuel conseil prend fin en décembre prochain.
 
 
La prime mensuelle des simples agents du  CNC varie entre 75 000 et 175 000 FCFA, selon les catégories.  Ces  travailleurs (fonctionnaires et agents de la main non permanente) totalisent 8 mois d’arriérés de primes.
 
 
Les conditions de travail se posent également avec acuité. Pour plusieurs impayés,  la société Multi-presse ne livre plus les journaux. L’outil de contrôle des médias sur le plan national et international appelé : « Monototring » est en panne depuis 7 mois.
 


Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.