Le M60 en ordre de bataille pour soutenir et vulgariser les actions d’Ali Bongo

Le président du M60, Gérard Yembi durant son allocution le 16 avril à Libreville © Gabonactu.com

Le président du M60, une coalition d’une centaine d’associations et ONG, Gérard Yembi a durant la cérémonie d’installation des coordinateurs de l’Estuaire  samedi 16 avril 2022 au quartier deux écoles dans le 5ème arrondissement de Libreville, appelé ses nombreux partisans qui ont afflué, à se mettre en ordre de bataille pour, dit-il, soutenir et vulgariser les actions salvatrices réalisées par le Président Ali Bongo  Ondimba au bénéfice des populations.    

« On a décidé de lancer le M60, c’est pour mettre à la disposition du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, un instrument efficace de terrain pour relever son image , pour vulgariser ses actions et pour faire également des propositions », a indiqué M. Yembi, lançant par la suite envers ses camarades un appel à la mobilisation.


Le coordinateur du M60 pour la province de l’Estuaire, Dieudonné Nzahou Mbacki a été installé par le leader du mouvement  © Gabonactu.com
Le coordinateur du M60 pour la province de l’Estuaire, Dieudonné Nzahou Mbacki a été installé par le leader du mouvement © Gabonactu.com

Pour Gérard Yembi,  l’aménagement des routes secondaires en pavés et en béton bitumineux, des bassins versants favorisant ainsi l’amélioration des conditions de vie des populations dans les quartiers sous-intégrés, la desserte en eau et en électricité dans certaines zones difficiles d’accès, constituent autant des actions salutaires à mettre à l’actif du Chef de l’Etat, souvent, a-t-il déploré,  critiqué à tort d’être indifférents aux préoccupation des populations.

Ancien opposant farouche au régime en place et soutien inconditionnel de Jean Ping,  Gérard Yembi a rallié il y a quelque temps  Ali Bongo Ondimba, qui pour lui, est le seul à même d’impulser une vraie dynamique de développement du Gabon.

« C’est en ayant les leviers du pouvoir qu’on peut changer le quotidien des gabonais, qu’on peut agir dans l’amélioration des conditions de vie des gabonais, qu’on peut apporter du pouvoir d’achat aux gabonais, mais ce n’est pas en restant autour d’une piscine à crier, crié », a-t-il souligné avec une dose pamphlétaire.

Fils de l’ancien premier Vice-Président de la République, Paul Marie Yembi, Gérard Yembi se dit réaliste en rejoignant Ali Bongo qui est avant tout son frère. Avec sa plateforme, il a promis un vote massif en faveur de probable candidat président à l’élection présidentielle de  2023

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.