Le COPIL Citoyen a encore « déculotté » le gouvernement et son projet de test Covid surtaxé

Par une lettre N°220 /PCC du mardi 28 décembre 2021 la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo, a notifié à la présidente du Sénat, Lucie Milebou Aubusson, épouse Mboutsou la suspension de l’arrêté N°0685/PM du 24 décembre 2021 fixant les nouvelles mesures gouvernementales de prévention, de lutte et de riposte contre la propagation de la Covid-19.

La Cour a expédié cette missive au Sénat après avoir réceptionné ce mardi matin une saisine du COPIL Cytoyen demandant l’annulation de l’arrêté du gouvernement qui viole, selon lui, les libertés fondamentales.


L’ancienne ministre Déléguée à l’Economie, Justine Judith Lekogo et l’activiste Geoffroy Foumboula Libeka signataires de la saisine déplorent la volonté du gouvernement de rendre, insidieusement, obligatoire la vaccination contre le Covid 19 dans le pays. Ils protestent également contre la fin de la gratuité du test PCR dont les tarifs prévus dans l’arrêté sont 20 000 ou 50 000 FCFA, selon l’urgence dans l’obtention des résultats du test.

A la mi-décembre, les mêmes acteurs de la société civile avaient obtenu la suspension d’un précédent décret qui avait énuméré les mêmes mesures contestées. La Cour constitutionnelle a annulé ce premier décret vendredi dernier argumentant que le gouvernement n’avait pas suffisamment informé le parlement sur les mesures préconisées. Cependant, le même jour, le gouvernement avait publié un autre arrêté totalement identique à celui qui a été annulé. D’où la montée au créneau de la société civile qui a saisi à nouveau la Cour constitutionnelle ce mardi.  

Dans la soirée, plusieurs ministres ont posté sur leur compte personnel, sur les réseaux sociaux, des messages affichant la détermination du gouvernement à faire appliquer ses mesures, pour « le bien des populations », selon eux.

Le bras de fer n’est pas loin de prendre fin.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.